P1030067.JPG
Les Chèvres
Les Brebis
Les Fromages
La Viande
Les Savons
Contact
Nous allons vous retracer ici le calendrier de la vie d'une chèvre sur un cycle de production : fin janvier - début fevrier : les naissances commencent. Plus elles sont groupées, mieux c'est, ainsi nous pouvons démarrer la transformation fromagère avec un bon volume de lait. C'est aussi une période très intense, car sur 3 semaines, nous allons voir naître entre 60 et 80 chevreaux qu'il faudra sécher, nettoyer, peser, enregistrer, boucler, desinfecter et nourrir au biberon. Nous allons aussi faire notre sélection, garder les femelles et emmener les mâles à la coopérative d'engraissement. Les chèvres commencent donc à être traites. A cette époque, elles restent dans le bâtiment jour et nuit car dehors il y a la neige... Côté nourriture, elles reçoivent du foin d'excellente qualité à volonté, un mélange de pois fourrager, d'orge et de lin calculé en fonction de leurs besoins et de leur production. Fevrier-mars-avril : les chèvres entament leur pic de lactation : c'est là qu'elles vont faire le maximum de lait (et nous nous allons produire les tommes à ce moment là). Pâques approchant, les chevreaux que nous avons gardé à l'engraissement sont alors abattus, découpés, conditionnés et livrés. Les chevrettes sont sevrées : elles ne reçoivent plus que de la nourriture solide : foin à volonté, paille et floconné. Avril jusqu'à mi-octobre : s'installe le rythme de croisière de l'exploitation. Dès la traite du matin finie, les animaux sortent au paturage (de 6h30 le matin à 19h le soir). Les chèvres paturent en totale liberté dans la montagne et rentrent à l'heure de la traite. De notre côté, c'est le plein "boum" au niveau des marchés et de la transformation. Août : c'est la période de reproduction, les chèvres sont en chaleurs. Le bouc est alors introduit dans le troupeau. Les chevrettes sont aussi mélangées avec les adultes à cette époque afin de s'integrer au troupeau et d'être saillies. Octobre-janvier : c'est la période de tarissement. Les chèvres diminuent la production laitières doucement depuis le mois d'août. Quand le niveau de production est inferieur à 1l/jour et que la saison des marchés se finit; nous tarissons nos chèvres, c'est à dire que nous cessons la traite. Elles sont alors pleines de 2 mois. Ce repos, jusqu'à la mise bas, va permettre aux chèvres de reconstituer leurs reserves, de régénerer leur mamelle et de se prépaper tranquillement pour la future saison. Elles continuent à sortir et sont complementées avec du foin le soir. A cette époque se fait aussi la réforme, le "tri" des animaux : les chèvres qui n'ont pas assez produit, qui sont trop vieilles, qui n'ont pas pris, ou qui presentent un procblème de type boiterie sont sorties du troupeau. Novembre : elles sont completement rentrées à nouveau dans le bâtiment car les ressources du paturage sont épuisées et que le temps se dégrade. Elles reçoivent alors un bon foin de montagne à volonté et un mélange de grain qui va évoluer en fonction de leurs besoins de gestation et de préparation à la mise bas. Décembre : le bouc est sorti du troupeau. D'une part, il y a très peu de chance d'avoir encore des chèvres en chaleurs et d'autre part celà ferait des naissances trop tardives (la chèvre porte 5 mois). Janvier : on se prépare doucement à repartir pour une nouvelle année de production